Val-Éo prend des engagements pour répondre aux préoccupations de la communauté

Val-Éo compte réduire de douze à huit le nombre d’éoliennes
/
La coopérative Val‐Éo recrute des membres de soutien
/

À la suite de son processus de consultation

Val-Éo prend des engagements pour répondre aux préoccupations de la communauté.

Saint-Gédéon le 1er juillet 2010. Le processus de consultation publique amorcé par Val-Éo préalablement au dépôt de son projet à Hydro-Québec est maintenant complété. Au terme de cette consultation, Val-Éo souhaite annoncer ses engagements pour répondre aux principales préoccupations exprimées par la population. Ces engagements font suite notamment au rapport du Centre Québécois de Développement Durable et seront partie prenante du rapport du Comité d’évaluation du projet mis sur pied par la municipalité, rapport qui devrait être rendu publique sous peu.

Création d’un comité de suivi

Val-Éo s’engage d’abord à faciliter la création d’un comité citoyen de suivi en collaboration avec la municipalité et la communauté et à collaborer pleinement avec un tel comité. Les membres de ce comité seraient choisis en collaboration avec la municipalité par un appel public et majoritairement auprès de citoyens habitants dans les secteurs limitrophes du projet.

Espacement maximal des résidences

Val-Éo s’engage à rechercher un espacement maximal entre les éoliennes et les résidences, ceci dans l’objectif d’atteindre une distance séparatrice approximative de 1km tel que démontré dans une carte de positionnement préliminaire. Dans le cas où Val-Éo doit repositionner certaines éoliennes suite aux études d’impact ou aux avis des autorités réglementaires, nous nous engageons à présenter les modifications requises au Comité de suivi et à tenir compte des commentaires du Comité de suivi par rapport au nouveau positionnement. L’annonce d’une réduction du nombre d’éoliennes faite récemment facilitera encore plus l’accroissement des distances entre les éoliennes et les résidences car le projet passe de 12 à 8 éoliennes.

Création d’un fonds

Val-Éo versera 20 000$ chaque année (totalisant 400 000$ pour les 20 premières années d’exploitation) à un fonds qui sera créé et placé sous la gestion du comité de suivi ou d’une fiducie afin de permettre de compenser d’éventuelles pertes de valeur marchande. Puisque des pertes de valeur des résidences sont improbables selon les études disponibles, le fonds pourrait être utilisé à d’autres usages si aucune réclamations n’est faire ou le comité de suivi le décide ainsi.

Respect de niveaux sonores

Afin d’assurer le respect d’un environnement sonore calme, val-Éo s’engage à ce que le projet respecte en tout temps la limite sonore appliquée la nuit pour les milieux ruraux calme, (soit 40 décibels), et à rechercher une émission sonore encore moindre par un espacement accru. La configuration actuelle du projet permet, selon les études en main, d’atteindre un niveau sonore aussi bas que 35 decibels près des maisons, ce qui est inférieur au bruit ambiant dans une chambre calme; les éoliennes de Val-Éo ne seraient donc pas audibles à partir des maisons. Des mesures du bruit ambiant seront réalisées durant le cours des opérations de production pour contrôler les niveaux sonores. Par ailleurs les éoliennes sont équipées d’un mode permettant de réduire automatiquement le niveau de production et d’émission sonore selon les directions et vitesses de vent. Val-Éo dispose donc de moyens concrets au plan technique pour s’engager à respecter les niveaux de bruit.

Par ailleurs, Val-Éo s’est engagé à ce que des études complémentaires couvrant les sujets les plus fréquemment mentionnés par les citoyens soient effectuées et rendues publiques avant les audiences du BAPE.

Val-Éo est une coopérative locale qui regroupe 58 fermes ainsi que des municipalités et organisations de la communauté. Val-Éo développe un projet éolien de 24MW composé de 8 éoliennes qui produiront 65 000MWh, soit suffisamment d’énergie pour alimenter plus de 2 500 résidences chauffées à l’électricité. Le projet Val-Éo rapportera environ un demi-million de redevances annuelles dans la communauté, incluant une redevance à la municipalité de 100,000$, pour un total de 10 millions sur la durée d’exploitation initiale du projet. Si le projet est retenu par Hydro-Québec, Val-Éo s’engage à offrir l’opportunité aux municipalités et aux citoyens de la région d’investir dans le projet.

-30-

Source :Patrick Côté
Val-Éo coop de solidarité
1275 rang 4, Saint-Gédéon (Qc.), G0W-2P0 418-343-2761
coopvaleo@gmail.com

Comments are closed.